Boutique Shopify: Qu’est-ce qu’un statut d’entreprise et pourquoi en avoir ? 

Lorsqu’on parle de statut d’une entreprise, en général, on fait référence à sa forme juridique. En d’autres termes, il s’agit du contexte juridique qu’on impose à une activité économique. Ce cadre légal qui permet à votre entreprise d’exister au sein d’un certain système, n’est pas que juridique. Il est également fiscal et économique.

Qu’il s’agisse d’un commerce électronique ou d’une activité de dropshipping, Selon nos experts en marketing digital EMBI Agency il est important de prendre des dispositions légales avant de commencer à vendre des produits sur votre boutique Shopify. Le choix du statut juridique de votre entreprise détermine le cadre légal dans lequel vous exercez votre activité. Même si vous optez pour le dropshipping parce que ne voulez ni gérer de stocks, ni supporter de frais logistiques, dès lors que vous faites une vente, vous êtes censé avoir un statut juridique vous autorisant à faire ces ventes. Or, si vous ne le faites pas, cela est considéré comme une vente cachée ; ce qui sous-entend un travail dissimulé.

Par ailleurs, il est aussi important de savoir quel statut d’entreprise choisir. En fait, cela aura beaucoup de conséquences fiscales et sociales sur votre activité. Votre choix détermine également les démarches que vous aurez à effectuer lors de la création de votre entreprise. De même que la gestion de la TVA, des charges sociales, administratives, etc. En tant qu’entrepreneur, avec un statut juridique, vous protégez votre activité et vous-même.

Si vous avez besoin d’aide dans la création et/ou gestion de votre site internet/boutique en ligne, cliquez ici.

Boutique Shopify: Quelques critères à considérer pour choisir son statut d’entreprise

Pour trouver le statut d’entreprise qui vous correspond le mieux à votre boutique Shopify, de nombreux critères sont à prendre en compte. En réalité, choisir une structure juridique dépend vraiment de la nature de votre activité ainsi que de vos objectifs de croissance. C’est pourquoi il est essentiel de prendre en compte ces points.

Boutique Shopify : Être seul(e) ou s’associer

Il est important de déterminer si voulez créer seul(e) votre boutique Shopify ou vous associer. Travailler individuellement ou en équipe comporte ses avantages et ses inconvénients. Vous pouvez choisir de travailler en solo. Toutefois, si vous le décidez par la suite, sachez que vous n’aurez pas de difficultés à intégrer d’autres personnes comme associés. Pour l’heure, vous devez déterminer combien de personnes il y aura dans l’entreprise.

Si vous préférez être seul(e) et garder une totale indépendance, sachez qu’il existe des statuts d’entreprise qui pourraient vous convenir. De même, si vous prévoyez de vous associer, il existe des structures sociétales qui vous conviendront.

Si vous avez besoin d’aide dans la création et/ou gestion de votre site internet/boutique en ligne, cliquez ici.

La taille de votre projet

Vous devez considérer les besoins financiers de votre boutique Shopify. Si vous envisagez de mettre en place une activité qui demande beaucoup de financement, il existe des statuts d’entreprise que vous pouvez choisir et qui vous permettront de recevoir des investisseurs extérieurs. Est-ce que les besoins financiers de votre activité nécessitent de prêts bancaires, des investisseurs ? En fonction de cela, vous pourrez faire votre choix. Vous devez également choisir votre statut selon le coût des ressources financières nécessaires et selon votre apport personnel. En fait, certains statuts ont des plafonds, tandis que d’autres n’en ont pas.

La protection de votre patrimoine

Si vous possédez un patrimoine privé que vous souhaitez préserver, il existe un statut d’entreprise spécifique qui vous permet de différencier vos biens personnels de ceux professionnels. De même, le choix de certains statuts implique le mélange du patrimoine personnel avec celui professionnel.

Si vous avez besoin d’aide dans la création et/ou gestion de votre site internet/boutique en ligne, cliquez ici.

Le choix du régime social

Vous devez déterminer le régime social pour lequel vous voulez opter. Selon le type de protection sociale que vous désirez, vous pouvez être assimilé salarié ou non salarié.

Le régime fiscal

Ceci constitue également un point important à considérer selon nos experts EMBI Agency. Est-ce que vous souhaitez que les bénéfices de votre boutique Shopify soient assujettis à l’impôt sur le revenu ? Ou plutôt, ils seront soumis à l’impôt sur les sociétés ? En fonction du statut que vous allez choisir, votre entreprise ne sera pas soumise au même type d’impôts. D’ailleurs, vous non plus.

En réalité, le choix de votre régime déterminera si les bénéfices de votre entreprise seront soumis à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés. Dans le premier cas, les bénéfices sont imposés directement en votre nom ou celui de chacun de vos associés. Dans le second cas, cela implique une imposition des bénéfices directement sur l’entreprise. Vous ou vos associés êtes imposés sur les rémunérations et les dividendes encaissés. 

Boutique Shopify : Quel statut d’entreprise choisir ?

Le choix du statut juridique doit se faire après mûre réflexion. Après tout, cela aura des conséquences sociales, patrimoniales, commerciales et fiscales sur vous en tant que créateur d’entreprise. Bien qu’il n’existe pas de statut juridique parfait pour créer une boutique Shopify, voici quelques statuts qui pourraient vous convenir.

Si vous avez besoin d’aide dans la création et/ou gestion de votre site internet/boutique en ligne, cliquez ici.

Si vous souhaitez créer votre activité seul(e), voici les statuts qui pourraient vous convenir :

L’entreprise Individuelle (EI)

L’entreprise individuelle est la forme juridique la plus flexible pour entreprendre seul(e).

Avantages

L’entreprise individuelle

  • Permet de  lancer rapidement votre activité à moindre frais ;
  • Ne présente pas de complications dans les démarches à mener ;
  • Est rapide à mettre en place, pas besoin de consulter qui que ce soit ;
  • Présente moins de formalités à remplir ;
  • Il suffit de vous inscrire au centre de formalités des entreprises (CFE) pour déclarer votre entreprise ;
  • N’a pas de plafonnement de chiffre d’affaires ;
  • Permet d’être la seule personne à prendre et à gérer toutes les décisions qui concernent l’entreprise ;
  • Vous n’avez pas de comptes à rendre ;
  • Etc.

Inconvénients

L’entreprise individuelle

  • Relève de l’impôt sur le revenu ;
  • Confond le patrimoine personnel et le patrimoine professionnel ;
  • Impose une obligation de tenue d’une comptabilité réelle ;
  • Vous êtes seul à gérer les dettes ;
  • N’offre pas de possibilité d’intégrer des associés ;
  • N’offre pas de remboursement de TVA.

Il faut noter que ce statut ne met pas le patrimoine de votre famille à l’abri des risques liés à votre activité, si vous êtes marié(e) sous un régime de communauté. Pour cela, il serait judicieux de penser à changer de régime matrimonial et de choisir un régime de séparation de biens, avant de créer votre entreprise sous ce statut. Vous avez également la possibilité de protéger votre résidence principale et vos biens fonciers non affectés à l’activité professionnelle, en faisant une déclaration d’insaisissabilité devant un notaire.

Si vous avez besoin d’aide dans la création et/ou gestion de votre site internet/boutique en ligne, cliquez ici.

La Micro-entreprise (anciennement auto-entreprise)

Le statut d’auto-entrepreneur simplifie la création d’une entreprise. Si vous souhaitez être seul(e) à créer et à gérer votre boutique Shopify ou si vous souhaitez développer une activité complémentaire en plus d’un métier, la micro-entreprise vous conviendra. C’est un statut juridique adapté au dropshipping.

Avantages

  • Permet de limiter au mieux les contraintes en ce qui concerne les formalités ;
  • Moindres obligations comptables ;
  • Pas de charges à payer si vous ne percevez pas de revenus ;
  • Pas de rapport annuel de gestion à votre charge ;
  • Charges sociales moins élevées ;
  • Pas de dépôt des comptes ;
  • Exonération de la déclaration et du paiement de la TVA sur les prestations ou ventes que vous réalisez (s’applique lorsque votre chiffre d’affaires de l’année précédente ne dépasse pas un certain seuil ;
  • Etc.

Inconvénients

  • Limitation de chiffre d’affaires (en tant que auto-entrepreneur en e-commerce, vous êtes limité à un montant de recettes annuelles. Lorsque dépassez ce seuil, vous passez d’office au statut d’entreprise individuelle) ;
  • Pas d’intégration d’associés ;
  • Pas de déduction de charges ;
  • Tenu d’avoir un compte bancaire dédié à votre activité ;

L’entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL)

Ce statut juridique vous permet de protéger vos biens personnels. Grâce à l’EIRL, vous pouvez affecter à votre activité professionnelle un patrimoine distinct de celui personnel. Vos biens personnels sont préservés des risques inhérents à votre activité professionnelle. En réalité, les créanciers professionnels n’ont la possibilité de poursuivre que si le patrimoine est affecté à l’exercice de votre activité professionnelle. À travers une déclaration d’affectation, vous pouvez désormais séparer votre patrimoine personnel de votre patrimoine professionnel.

Si vous avez besoin d’aide dans la création et/ou gestion de votre site internet/boutique en ligne, cliquez ici.

L’entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL)

Ce statut juridique vous permet de limiter vos responsabilités en cas de faillite de votre activité. Si vous disposez de moyens, l’EURL est la forme juridique la plus utilisée par les entrepreneurs. Les bénéfices sont soumis à l’impôt sur le revenu si l’associé unique est une personne physique. Si l’associé unique est une personne morale, l’EURL est soumise l’impôt sur les sociétés. Avec seulement 1 euro, une EURL peut être ouverte. Ce statut permet également de faire une distinction entre le patrimoine personnel et le patrimoine professionnel. Il permet aussi de choisir son régime d’imposition et d’avoir de légères formalités à remplir. En revanche, il a un coût excessif et ne vous permet pas de bénéficier du régime de salarié en tant que chef d’entreprise.

Si vous avez besoin d’aide dans la création et/ou gestion de votre site internet/boutique en ligne, cliquez ici.

Si vous souhaitez créer votre activité avec des associées, voici les statuts qui pourraient vous convenir :

La Société à Responsabilité Limitée (SARL)

Une SARL est un statut d’entreprise qui donne la possibilité d’avoir plusieurs associés dans la limite de 100.  La limitation de responsabilité est l’un des plus grands avantages de la SARL. Ce statut d’entreprise minimise les responsabilités que doivent avoir les associés de votre entreprise. En d’autres termes, il limite les responsabilités des associés en fonction de leur apport dans l’entreprise. Par ailleurs avec ce statut, votre conjoint peut prendre part aux activités de votre entreprise.

Normalement, une SARL est soumise à l’impôt sur les sociétés. Toutefois, certaines SARL peuvent choisir l’impôt sur le revenu. Avec ce statut juridique, les associés n’engagent sous aucun prétexte leur patrimoine familial et personnel. En cas de difficultés financières, cela s’avère un avantage considérable.

La Société par Actions Simplifiée (SAS)

La SAS est un statut juridique moderne. Il faut au moins 2 associés pour créer une SAS. Cela permet d’ailleurs d’avoir plusieurs associés de professions et de domaines différents. Le dirigeant de la SAS est assimilé-salarié et cotise au régime général de la Sécurité Sociale. De plus, ce statut offre la possibilité de choisir entre l’impôt sur le revenu  et l’impôt sur les sociétés. En revanche, la SAS est une forme de société assez complexe. La mise en place des règles et statuts, les formalités administratives et comptables sont assez délicates.

Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez créer une boutique Shopify à plusieurs et protéger votre patrimoine personnel, optez pour une SARL ou une SAS.

Si vous avez besoin d’aide dans la création et/ou gestion de votre site internet/boutique en ligne, cliquez ici.

Leave a Comment